Le Blog de Betty

Yoyo

30 mars 2018

Avant propos, car je sais qu’il est désormais difficile aujourd’hui de parler de son poids. Il ne faut blesser personne et la bonne volonté d’un simple récit peut rapidement déboucher sur un lynchage public.

J’annonce donc mes intentions : Je n’ai pas la volonté d’assumer mes bourrelets, mon gras, d’autres le font et c’est super. Je ne suis pas grosse médicalement parlant, mais parfois un peu chubby ( traduction dans le milieu dans lequel j’évolue, à savoir, la mode et être exposée au public  = Grosse baleine )

Je ne me suis jamais sentie aussi mal que grassouillette, j’ai eu beau tenter, c’est au delà de mes forces, je suis attirée par la minceur et la perfection parfois feinte  ( feinte oui, car j’en ai parfaitement conscience, j’utilise Facetune moi aussi, j’suis au courant HEIN ^^) .
Je n’arrive même pas à savoir si je suis à contre courant ( les magazines semblent clairement aller dans le sens inverse et l’acceptation de soi ) mais en même temps, pourquoi tout le monde achète Anaca3 ( avec le code Melanight33 ) et pourquoi une peau d’orange suscite des moqueries sur Instagram ? CQFD

Ca fait donc 10 ans que je galère avec mon poids !

Tout a commencé vers les débuts de mon blog ou j’étais objectivement mince : 53kg 1M65, c’est plutôt très correct ! Je mangeais hyper mal, que des glucides en gros, et j’ai commencé a grossir petit à petit, rien de bien méchant, juste j’étais un peu joufflue, 58kg bien mérités après 2 ans de nawak alimentaire.

A l’époque ce poids était pour moi un point de non retour, j’approchais des 60kg  je me suis cataloguée baleine à partir de ce jour ( Melisandre toute la vie il y aura écrit le mot grosse ! ) Au même moment, je recevais des commentaires pas très sympas de filles qui avaient l’oeil ( ce jour là aussi j’ai compris que les filles entre elles pouvaient parfois être de vraies chipies, sans pitié…)

J’ai eu un regain de rage de vaincre, Eye of the tiger, le seum des critiques m’a donné une force inouïe : J’ai perdu 15Kg en quelques mois, 900kcal par jour, j’ai atteints les 43kg ! ( Fin 2012  )

Alors perso, le chiffre fait un peu peur, mais je ne suis pas choquée par mon apparence de l’époque après coup. Mon visage par contre etait un peu triste, et je ne dois plus avoir beaucoup de poitrine, mais OK. Le problème c’est qu’à l’époque … je me trouvais grosse, je voulais descendre a 40kg …

Par chance, j’étais épuisée et mon corps a choisi de repartir dans l’autre sens sans me demander mon avis. J’ai repris du poids progressivement en yoyo et fin 2014 j’atteins 68kg ( à ce jour le poids max que j’ai jamais atteint.)

Et depuis bah … C’est la HESS comme on dit dans le Bouchonnois ! YOYO Boing boing boing.

+++

Pendant cette période, j’ai vécu des situations humiliantes : Des essayages pour des shootings ou je me sentais horriblement mal à l’aise, des shootings ou je ressemblais à un petit cochon de lait à quadruple menton, j’ai refusé des collaborations car elles comportaient des videos et que je ne voulais pas en faire.

J’en ai longtemps voulu aux gens d’être d’horribles monstres sans coeur avant de comprendre qu’ils m’accepteraient parfaitement tant que mon message était cohérent. Je ne pouvais pas être une fille cool et mince sur Instagram et être une fille complexée et renfermée sur un shooting.

Sur le blog et sur insta, mes yoyo ont relativement été bien camouflé, tout simplement car c’est facile de contrôler son image : J’ai très peu posté de photos quand j’allais mal,  de 2015 à debut 2017, pas vraiment au taquet sur les réseaux, comme vous avez pu le voir. Je portais aussi des tenues qui reflétaient moins ma personnalité, attirée plus facilement par des pièces larges et moins excentriques. Ca fiche un coup au moral de ne pas s’habiller comme on aime …

J’ai également appris à sourire pincé en aspirant les joues pour paraitre plus mince. Ce petit tic m’est resté et j’ai hâte de m’en débarrasser car je n’aime pas cette petite tête de moineau fragile qu’il me donne!

Bon et puis j’ai eu quand même le droit à deux remarques récurrentes plutôt « drôles » :

– Betty t’es sous cortisone ? Réponse = Non sale chipie j’ai juste pris 10kg
– Betty t’as refait tes seins !! Réponse = idem

Et sans grand mystère, lorsque j’étais dans mes périodes de yoyo bas, et bien je redevenais cool, ouverte et agréable, les shootings au top, les gens qui arrêtaient de me regarder du coin de l’oeil et une assurance qui me donnait des ailes …. ça s’appelle la confiance en soi !

J’ai la première partie de ma réponse.

La seconde, c’est donc …. comment faire pour perdre du poids et rester constante

J’ai TOUT testé, donc je vous annonce d’ores et déjà pour vous éviter de perdre du temps :

– Se faire vomir : Marche po ( ça fait gonfler les amygdales en plus d’avoir l’air idiote dans les toilettes ) et je grossissais quand même en plus !

– L’Huile de parafine : Marche po ( Carences graves, vous vide de vos nutriments et vous donne dans mon cas le Vitiligo )

– Les medocs ( Ali, Anaca3, XLS medical ) Fonctionnent pas sur moi. Je ne pense sur personne, sauf les stars de télé réalité.

– Les produits proteinés ( les barres, les poudres, les shakers …. ) = sérieusement c’est pas une vie de manger ça…. Impossible de tenir 2 jours

– Manger de tout mais en petite quantité ( alors j’ai ouïe dire que ça marchait pour certaines, pour ma part non. Pour la simple et bonne raison que je suis incapable de manger une demi part de pizza, un croc de burger ou une mini slice de fromage avec 15gr de pain. La pizza je la mange en entier, le burger j’en prends 2 et le fromage je le finis avec une baguette de pain.

– Le sport : Pour ma part le sport ne m’est d’aucune aide, ce n’est visiblement pas le cas pour tout le monde. Je ne suis pas contre le sport pour se galber et avoir de beaux abdos et de belles cuisses fermes. Psychologiquement aussi pour certaines, le sport est un pilier. Vaste sujet que je ne permettrais pas de remettre en cause. Pour ma part, j’ai décidé de faire sans pour l’instant, car le problème est plus profond que ça. J’envisage la muscu plus tard pour me dessiner un peu !

Maintenant deuxième partie, qu’est ce qui marche ?
J’ai plusieurs pistes solides.

Un livre qui a changé ma vie, c’est celui qui m’a fait stopper net la boulimie à l’époque =

Le livre de Julia Ross, Libérez vous de vos fringales ( The Diet Cure en VO)

Ce n’est pas un énième livre sur les régimes, mais un livre sur la chimie du cerveau et comment la rééquilibrer. Elle parle également de la flore intestinale souvent détruite par des médicaments ou des pilules contraceptives notamment, des problèmes hormonaux, des addictions (au sucre on commence à être au courant) et comment les soigner avec un cocktail de compléments alimentaires ( ceux en vente en parapharmacie )

Egalement pointée du doigt, la diabolisation du gras et la mode des produits allégés qui sont en grande partie responsable de nos dérèglements alimentaires. Mais je crois que ce dernier point a déjà été bien mis en avant ces dernières années.

Autre point interessant : Selon vos origines, ce qui est bon pour votre voisin nordique ou mexicain n’est pas forcement bon pour vous. Ou encore le lactose par exemple, mal assimilé par de nombreux asiatiques, les produits laitiers n’ayant jamais fait partie de leur régime alimentaire depuis la nuit des temps.

Voila comment les mots GABA, 5HTP, ZINC ou encore Omega3 font désormais partie de mon quotidien. Je ne peux que vous conseiller de le lire ou de vous renseigner solidement sur la chimie du cerveau. Trèèèès interessant.

Pour ma part, plus de pilule, je remange de la viande après 20ans de végétarisme ( autre sujet, autre livre si vous êtes intéressées Le Mythe Végetarien ) je mange des oeufs dont je ne retire pas les jaunes, j’utilise du beurre, des huiles. J’évite également l’alcool ( je commençais à avoir l’alcool mondain et à boire par ci par la régulièrement )

Je m’oblige a boire régulièrement de l’eau et également des infusions. Ca rend la peau belle en plus !

Je prépare des bouillons de poule ( une recette ici parmi tant d’autres  ) et je me fais une journée de temps en temps ou je ne bois que ça. Shoot de collagène et de plein de bons trucs, une recette miracle de mamie comme on en fait plus !

Ah oui et aussi : je ne fais pas rentrer le diable chez moi : Les bonbecs, les Papi Brossard ou les Danettes, je ne les achète pas, ils ne rentrent pas chez moi. Ca ne sert à rien de se torturer, franchement quand c’est sous les yeux, c’est quasi IMPOSSIBLE de ne pas craquer. Les craquages je les garde pour dehors, les moments festifs ( un diner avec mes amis, le full popcorn au cinéma, la crêpe au Nutella sur le marché de Noel, la glace Amorino un jour de canicule …. )

A ce stade de mon nouveau mode de vie, tout semble aller, ça va être un peu long car malheureusement je crois que ça prend du temps de bien faire les choses. J’évite de me peser donc je ne connais pas mon poids, je l’estime à une 60aine de kg. Idéalement je voudrais en perdre encore 10 pour arriver à une 50aine de kg.

Voila, fin de ce premier rdv YOYO!

 

Partager :
Commentaires (112)

Commentaires

  1. Alice dit :

    Merci Betty pour ce post si inspirant ! Enfin une fille qui parle de choses différentes, car oui, nous ne perdons pas toutes du poids grâce à des pilules et nous n’assumons pas toutes notre tendre peau d’orange. C’est un grand plaisir de te revoir ! Merci encore pour tous ces articles, j’ai hâte de voir les suivants ! Bisous +

  2. Laura dit :

    Article très intéressant. Compliqué de faire avec les diktats de la minceur, et si rien ne fonctionne sur toi pour perdre du poids, je comprends ta frustration… Sache que je t’ai toujours trouvée très inspirante, belle et très bien telle que tu es. C’est sincère.

    Laura

  3. Manon dit :

    Merci pour ton article et ton honnêteté, ça fait du bien de te lire!

  4. Rousseau marine dit :

    Super article ! Merci Betty ! Cnest tellement du bon sens ce que tu racontes et tellement la vie ! Tu es superbe !! Et ta methode marchera je pense que c’est la meilleure (parfois on ne perd pas gros sur la balance mais le corps change et on se sent tellement mieux en mangeant sainement)
    Bonne continuation pour ce nouveau blog que je retrouve avec grand plaisir !!
    A bientôt <3

  5. Camille dit :

    Hello Betty,
    Merci pour ce post plein de fraîcheur et de spontanéité ! Tu évolues dans un domaine compliqué qu’est celui de la mode, surtout en ce qui concerne le poids.
    J’apprécie ton honnêteté et ta franchise, on entend rarement de tel discours.
    Je comprends que tu souhaites atteindre un poids idéal. Moi-même, je le souhaite. Je ne suis pourtant pas grosse, bien au contraire. Mais il y a « ce » poids, celui où l’on se sent bien dans ses baskets. Et lorsque j’avais pris 9kg a force de manger au restaurant dans le cadre de mon travail, je me sentais lourde.
    J’ai remplacé mes goûters gras par des smoothies avec du psyllium notamment, pour nettoyer mes intestins (instant glamour bonjout). Et je bois également régulièrement des jus de légumes frais. Comme ça, j’obtiens tous les nutriments des légumes sans avoir à les manger.
    Depuis, je me sens légère et en pleine santé/forme.
    J’espère que tu retrouveras ton poids idéal ! (Sans tomber dans l’excès inverse, celui de la maigreur, mais je pense que ce n’est pas ton but)
    Bisous et bon weekend !

  6. Sonia, Jcvd's secret daughter dit :

    Toi même tu know sweet Betty que je suis là, lectrice assidue, depuis fort longtemps.
    Merci pour cet article. Merci pour ces mots sur ces maux. Merci de ta sincérité. Un article que je relirais c’est sûr.
    Si je pouvais je passerais à travers l’écran pour te faire un Big hug ♡.
    Je t’embrasse depuis ma nouvelle vie Angevine.
    Sonia, Jcvd’s secret daughter 😘

  7. Morgane dit :

    Tellement heureuse de te retrouver ici et de lire tes textes si bien écrit! Merci pour cet article et ta sincérité.
    Prends soin de toi
    #coeuraveclesdoigts

  8. Mourguiart dit :

    Merci pour ce post si honnête et inspirant!
    Oser dire qu’on aime la minceur et l’assumer.
    L’équilibre alimentaire met des années à arriver… chez chacun d’entre nous 🙂
    Chacun son corps, chacun son rythme 🙂
    Bravo à toi

  9. Fanny dit :

    Hello Betty,
    Merci pour cet article honnête !
    Je pense que tout trouble alimentaire est d’origine psy donc faut traiter en profondeur. Moi j’avais pris 18kgs car grosse déprime, j’ai traité ma déprime par l’hypnose thérapeutique et ensuite sans faire de régime j’ai fondu car je n’avais plus ce besoin de manger, ça c’esy régulé naturellement même si je sens que quand je vais pas bien, encore aujourd’hui, je compense avec la nourriture. Pour combler un vide. Je te souhaite d’aller mieux et surtout fais attention à toi <3

  10. Elsa dit :

    Bravo de te dévoiler, je trouve ce genre de blog beaucoup plus intéressant, trop de blogs fake ! Courage Dan’s ta lutte. PS : tu es sublime mais j’imagine que tu ne nous croira pas 😉

  11. Marie dit :

    Merci pour cet article ! Difficile en effet d’assumer son image… même si je suis consciente de la pression sociale, de la vacuité du truc, que je suis globalement pas trop mal dans ma peau, que mon mec et mes copines m’assurer que je ne suis pas grosse… Je ne peux m’empêcher de penser que cette fille avec 20kg de trop, ce n’est pas moi. Et j’ai énormément de mal à les perdre, les efforts que je fais me semblent énormes en comparaison de la perte minime… Je vais acheter le livre que tu conseillés, j espère que ça m’aidera. En tous cas ne doute jamais que tu es magnifique !

  12. Jessica dit :

    Bonjour Betty,
    Pour être honnête, je te suis depuis environ 2011/2012 et je t’ai toujours trouvé magnifique. Tu n’as jamais donné l’impression d’un effet yoyo.
    Malgré tout, de te lire fait du bien, ça decomplexe beaucoup.
    Bon courage.

  13. Andrea dit :

    Quel article inspirant dans lequel je me reconnais totalement ! J’admire les femmes qui s’assument comme elles sont avec leur « petits défauts » mais moi je n’y arrive pas, j’ai envie de me dire que je me trouve canon en voyant mon reflet dans le miroir et ce n’est pas le cas mais j’ai beaucoup de mal à me motiver malheureusement ! Bon courage à toi Betty tu vas atteindre tes objectifs 🙂

  14. A.F dit :

    Il existe des médecins qui après des examens sanguins arrivent à detecter quelles sont les aliments bon pour votre que corps (ceux qu’il digère le plus) et ceux ou il a du mal à gérer.
    Par exemple, j’ai une amie qui ne peut pas manger tout ce qui est sucre ou féculent mais qui a un corps qui digère très bien toute la friture, etc.
    Donc ce n’est pas un régime yoyo, c’est un mode de vie adapté au métabolisme de la personne.

    Voila Voila 🙂

  15. Leslie dit :

    Chère Betty,

    Je laisse ce jour un petit mot sous ton article car il fait écho en moi ces dernières semaines. Je te suis occasionnellement sur les réseaux sociaux et je tombe un peu par hasard sur cet article aujourd’hui. Cela me fait dire qu’il n’y a pas de hasard et je prends donc tes mots comme un booster personnel.

    Pour faire un topo rapide de ma situation, j’aurais 38 ans en juin prochain depuis quelques années mon mari et moi essayons d’avoir un enfant. Ces derniers mois nous nous faisons aider et je suis donc stimulée par des hormones. Résultat des courses 58 kilos au compteur pour 1m66. Tout comme toi, je ne vis pas très bien cette prise de poids. Ma problématique est que je n’ai jamais eu besoin de faire attention jusqu’à mes 36 ans. De constitution nerveuse, j’ai toujours été mince et j’etais Du genre à penser le sport c’est pour les autres.

    Aujourd’hui je suis donc une vierge en régime qui ne sait pas trop par quels bouts prendre le problème. Le plus dur aujourd’hui est d’accepter de prendre des tailles M. Alors tout comme toi, je sais qu’il y a plus grave que nos petits problèmes existentiels mais au delà du poids c’est l’estime de soi qui est aussi en jeu.

    Je te souhaite plein de courage dans tes démarches.

  16. Clémentine dit :

    J’avais oublié à quel point tu écrivais bien! Je suis tellement contente et excitée de que tu aies repris du service sur le blog !!
    J’adorais te suivre il y’a une dizaine d’années 🙂
    Bon et puisqu’on parle de poids, je dois t’avouer que je t’ai trouvé super mince sur tes dernières photos Instagram. Tu es très belle!

  17. Ju dit :

    C’est mon premier commentaire sur un blog. Je suis pas mal de bloggueuses sur instagram, mais je ne lis jamais rien, car en somme je me fiche royalement de ce que vous pouvez avoir à dire, j’aime vos looks et vos photos souvent très inspirantes, mais qui au final finissent par nous bourrer de complexes…!
    mais là MERCI. Enfin quelqu’un qui comprend et partage sans demi mesure ce que bon nombre d’entre nous peuvent vivre au quotidien !!!!
    Je me retrouve dans ce que tu dis, et c’est vraiment très compliqué quand tu aimes vivre de pouvoir continuer à entrer dans un 34 voire dans un 36.
    L’acceptation de soi, non merci, mes bourrelets je n’en veux pas non plus, pas une question de regards des autres, mais mon corps je l’aime mince, et pas dans un asos curve.
    Le cheminement est long pour trouver ce qui fonctionne vraiment, mais les vieux démons sont parfois compliqués à combattre!
    Bon courage en tous cas.

  18. Gaelle dit :

    Merci pour ton témoignage, c’est clair que la jalousie de certaines n’aide pas à se sentir bien !! Moi je fait 1m70 et au plus fort je suis montée à 73kg et au plus bas 58kg. Comme toi plein de régimes, essai de pilule Anaca3 etc …. mais rien. Par contre le sport m’a aider à perdre et à mincir. Aujourd’hui je suis enceinte de mon 2ème enfant je vais essayer de ne pas trop ma laisser aller mais pas envie de me restreindre non plus car une nouvelle mode est arrivée celle où la femme enceinte prend 5kg !!!! En tout cas merci

  19. Fanny dit :

    Coucou Betty,
    Je me souviens de la période de 2012 je trouvais que tu avais l’air triste aussi je me souviens m’être inquiétée pour toi en voyant certaines photos. Je t’ai toujours trouvé jolie ❤
    L’essentiel c’est d’être bien dans sa peau car on n’est jamais aussi beau que lorsque l’on est heureux, et si c’est mince que tu te plais tu en as parfaitement le droit après il faut juste trouvé la façon saine d’arriver à son poids idéal. Je te souhaite d’y arriver mais vraiment pour moi tu es déjà magnifique 🙂
    Bisous!

  20. Nastasia dit :

    Je n’aurais jamais dit que tu avais été aux 2 extrémités du yoyo !! Je suis aujourd’hui dans le yoyo haut et je suis consciente que le problème vient de la tête. J’aimerais m’habiller à nouveau comme j’aime! Je vais lire le livre que tu conseilles. Merci Betty 🙂

  21. Valerie dit :

    Merci pour ton honnêteté qui fait teeeeeellement de bien 😘

  22. K-reen-M dit :

    J’ai presque l’impression de m’entendre parlée niveau alimentation. Je n’ai pas de problème de yoyo, je n’ai jamais été végétarienne. Je mange de tout mais comme toi les cochonneries ne rentre pas chez moi.
    Parcontre à la différence moi je veux grossir un peu. 1m68 et 53 KG visuellement pour moi c’est pas assez du coup je mange en quantité et je fait de la muscu. Mes mensurations ne change pas trop mais je prend du poid et mon corp se galbe.
    Notre vision de nous même doit être la seule chose qui compte.

  23. Sabrina dit :

    Tu es belle betty. Avec ou sans 10 de plus. J’admire ton honnêteté. Controler son image est simple mais l’assumer l’est effectivement beaucoup moins. Je suis fan et te suis depuis 10 ans et ton yoyo ne m’a jamais perturbé ❤

  24. Emilie dit :

    Betty j’adore ton article ! Tu es la première blogueuse que j’ai lu, j’ai trouvé d’autres blogs pendant que tu étais un peu absente des réseaux mais j’arrive pas à lire leur article je trouve qu’ils manquent d’un petit truc que les tiens ont. Celui ci par exemple sa fait du bien de le lire , je trouve qu’on se reconnaît beaucoup dans ce que tu écrit. ❤️ Sur toi

  25. Lossia dit :

    Tu reviens en force et en forme. Bravo pour cette position. Je trouve qu’on impose notre façon de penser. On a aussi le droit de ne pas être bien avec ses rondeurs. Je suis plutôt bien formée et parfois j adore ça et parfois non. Très intéressée aussi par le fait de ton retour à la viande. Pleins de bisous et hâte de te lire à nouveau.

  26. Camille dit :

    Merciiiiii Betty
    Reste la même 👌✨

  27. Pauline dit :

    Je te trouve belle à n’importe quel poid. Évidemment on ne se voit jamais comme on est vraiment… En tout cas c’est un post très intéressant, merci pour ta sincérité !

  28. Tata dit :

    Betty je te suis depuis des années et des années ! Je lisais ton blog tout au début et c’est vraiment touchant de découvrir ce combat, après coup. Je comprends tellement ce que tu veux dire avec cet aspect « acceptation de soi » qui est dans l’absolu très bien, positif, sain… Mais dans les faits, être ronde c’est pas hyper bon pour la santé mentale et physique… Du coup, j’ai choisi mon camp et je me contente de m’inscrire en faux face au body shaming quel qu’il soit. Chacun se bagarre avec lui-même d’une manière ou d’une autre..,

    Je ne te dirai pas que tu es parfaite comme tu es quel que soit ton poids car je pense que tout le monde te l’a déjà dit (et je le pense) mais plutôt : prends soin de toi.

    Prend soin de toi Betty, vraiment. 🙂 c’est sincère et tu n’as pas besoin de tester tous les excès/régimes/conneries pour exister et être présente 🙂

  29. Betty dit :

    Merci, vraiment merci ! vos messages me vont droit au coeur et quel soulagement surtout !
    Je n’arrive pas à repondre à la suite des messages ( petit bug ^^) je le fais ici

    ALICE : et hate d’ecrire les suivants ! bisous

    LAURA : j’espere être sur la bonne voie, pour le moment, j’y crois ! merci !

    MANON <3

    MARINE merci !! j'espere aussi ! Et oui comme tu dis, le poids, pfiou stop !

    CAMILLE : Merci pour tes conseils, Tu vois, je m'etonne a chaque fois de voir que quasi tout le monde est concerné par ce fichu poids qui yoyotte !

  30. Betty dit :

    Je continue ici !

    MA SONIA apres tant d’année, <3 jt'adore <3

    MORGANE : #coeuravélesdoigtsenretour

  31. Betty dit :

    MOURGUIART : Tu as raison et c’est pour ça que le perte de poids est si personnelle, chacun son rythme, chacun son histoire, mais du courage et de la motivation pour tous ^^

  32. Yasmine dit :

    Je te follow depuis plus de 6 ans et ce le meilleur article que j’ai pu lire. Je suis boulimique et mon poids est toujours en yoyo, et c’est rafraîchissant de voir un article aussi réaliste sur les difficultés des femmes (et hommes) à être heureux avec elles-mêmes.
    Merci

  33. Virginie dit :

    Merci pour votre honnete. Des milliers de filles connaissent ces problemes. Merci pour cette sincerite sur le poids et les kg superflus.

  34. Betty dit :

    FANNY : Merci <3 Je me suis clairement prise une bonne petite dépression en pleine poire ! Tout est lié !

    ELSA : Merci ^^ Trop de blogs, overdose, moi la premiere mon blog n'avait plus aucune saveur! Bisous

    MARIE : Je te souhaite d'y arriver ! Et tu me diras ce que tu as pensé du livre. On lit beaucoup de choses sur les regimes depuis des années, j'ai vraiment l'impression que c'est elle qui s'approche le plus de la verité

    JESSICA : Mercii ! Et oui, je camoufle, et quand ca n'allait pas, je ne postais pas tout simplement, meilleur camouflage 😀

    ANDREA : On a toutes du mal à se motiver, j'espere te donner de la motiv si tu en as besoin, je vais partager + d'articles comme ceux la !

    A.F : Interessant, j'imagine que mes analyses sanguines diraient que je suis faite pour manger des legumes et du poisson, et pas des donuts .... Je vais me renseigner et voir ce que ca donne ! Merci

  35. Betty dit :

    LESLIE : Merci et bon courage pour ton traitement ! j’espere que ca va marche vite ! Et oui pour revenir à moins serieux, mon premier taille 40 a été un creve coeur …. ( j’achete encore parfois trop petit en me disant que ça va me motiver à maigrir) SI tu es vierge de tout regime alors j’ai envie de te dire de ne rien entreprendre et d’attendre que ton traitement hormonal soit fini ? Mais oui c’est dur ! :/ Bisous

    CLÉMENTINE : Merci !! Je ne sais pas si j’ecris bien, mais j’aime bien ( attention phrase bateau) = être sincère. Quand je suis inspirée c’est une vraie delivrance que d’ecrire ! Bibi xx

    JU : Merci ! et oui c’est ce que je reproche principalement à IG et aux influenceurs ( moi compris) une uniformisation des contenus, une perte de motivation, je suis sure que plein de gens ont plein de trucs à dire ! Je te garantie pas une constance dans ce que je vais ecrire, tu me mets la pression :DDD

  36. Betty dit :

    GAELLE : Felicitation !! Et oui tu as raison, je me faisais la meme reflexion, les femmes enceintes d’ig ont l’air de prendre 4kg et de faire de beaux bébés jouflus en plus !!! Mais whaaaaat ???? Bon courage <3

    FANNY : Merci !! Et oui à l'epoque j'etais triste, j'avais zero vie sociale car je comptais mes calories à la calorie pres! Crise de nerf si je depassais 900kcal !

    NASTASIA : Bon courage !! et oui mais comme ca rend triste de ne pas pouvoir s'habiller comme on veut, une amputation de personnalité !!

    VALERIE : Merciii !!

  37. Adryahahahah dit :

    Putain Betty, ça fait des années que je t’aime. Que tu sois joufflue, mince, ou pas, je m’en fous. Ton livre trône dans mon salon. J’en ai rien à foutre que tu fasses 45kg… 55… 70… Ou bien 85. T’es belle. Tu as du style. Tu es vivante. Et je t’aime. (Loin de tout délire sexuel ou lesbien). Je t’ai admiré pendant des années, quand j’étais encore toute jeune. Quoi… mes 16 ans ? Maintenant j’en ai 28… Je t’ai vu évoluer. C’est cool. Continue. Peu importe. On s’en fout des autres. Même si leurs avis importent souvent. But whatever. Ne te tais jamais. Continue de poster. Moi, j’aime ça.

  38. Camille dit :

    Article très important, où je me reconnais sur beaucoup de points. Pour ma part, j’essaye d’adopter le « body positive » et beaucoup de filles m’inspirent, mais parfois NON on n’a juste pas envie.

    Merci pour ton honnêteté Betty ! Plein de courage, et reste comme tu es, magnifique peu importe ta silhouette !

  39. -Sab- dit :

    Bonsoir Betty,
    C’est touchant comme article!
    J’espere que tu trouveras une solution… Je peux seulement te conseiller d’arreter les produits industriels, privilégier les aliments frais et le fait maison. Aussi, d’enlever tout le sucre et le remplacer (erable, agave, coco,…). Je suis Ophelie, du blog nail art“tartofraises”, elle s’est complètement métamorphosée en changeant ses habitudes alimentaires (et en faisant du sport mais ca tu verras plus tard), du coup son compte insta c’est “Tartofit” et elle explique comment se faire à manger tout les jours! Je t’envoie plein d’ondes +++ et du courage! Bisous

  40. Betty dit :

    K-REEN-M : Bravo à toi pour la muscu ! Ca harmonise et ca galbe le corps ( en tout cas j’ai l’impression ) Je vais m’y mettre !

    SABRINA : Yeahh t’es une ancienne ! Merciii

    EMILIE : Merci d’etre toujours la ! Ca me parait dingue ! <3

    LOSSIA : Mercii ! Pour le retour à la viande, j'avais repondu à une itw sur le blog de ma grande soeur ( héhé la famille ^^) J'en parle par ici https://mythevegetarien.wordpress.com/2016/12/06/les-roles-se-sont-inverses-les-gens-qui-me-reprochaient-detre-vegetarienne-le-sont-maintenant/

    CAMILLE : Promis <3

    PAULINE : Merci ! et malgré tout ca fait plaisir d'entendre ca! Moins bien dans mon corps mais wow un compliment ca file toujours la peche !

    TATA : merci ! L'acceptation de soi, c'est peut etre qu'une question de temps, qui sait ! J'ai tenté, mais alors avec zero sincerité ,impossible de me mentir à moi meme ! Je garde les compromis pour la derniere tentative ! Prends soin de toi egalement <3

  41. Betty dit :

    YASMINE : Merci et courage à toi ! Renseigne toi sur des complements comme le 5HTP et le gaba ! Ca aide enorment ! bisous

    VIRGINIE : Merci ! et oui des milliers ! soyons fortes !!

    ADRYAHAHAHAH : Quelle belle declaration : Mon petit coeur est touché ! Merci <3

    CAMILLE : Oui et c'est dur d'en parler car c'est disons le, la mode, et pourquoi pas apres tout c'est tant mieux ! Je n'y adhere pas juste ! bisous

    -SAB- : Merci bcp ! J'ai commencé ce genre de nettoyage à la maison, le plus dur c'est d'appliquer ! Bisous

  42. Tissier-Verse Eva dit :

    Hello Betty,
    mon commentaire se perdra sûrement dans les méandres du flux de réactions à ton article mais je tenais quand même à le poster.
    Pour les points « positifs », je te trouve très courageuse de te livrer ainsi sur ce combat que l’on mène contre soi et pour soi, pour les autres et pour satisfaire notre égo, ou encore pour répondre aux diktats de la mode.
    Je pense qu’il faut bien faire la distinction entre un rapport compliqué au poids (gourmandises vs idéal de minceur) qui amène à un contrôle parfois constant et envahissant, et les TCA (Troubles du Comportement Alimentaires) dont les conséquences sont dramatiques. Je pense qu’on peut malheureusement basculer facilement de l’un à l’autre. Typiquement 43kg pour 1m65 est un poids clairement pathologique. Poids d’ailleurs qui ne permet pas de vivre et de fonctionner cognitivement et physiquement au quotidien. Raison pour laquelle le corps crie famine et réclame de l’énergie.
    Les régimes quels qui soient ne peuvent pas fonctionner s’ils sont basés sur la restriction ou s’ils sont carencés, hors c’est le cas de la quasi totalité des régimes.
    Le corps est le reflet de l’âme et de nos émotions, un corps trop maigre comme un corps trop gros est le reflet d’un dysfonctionnement dont il faut identifier les causes avant de traiter le problème.
    Ton régime actuel et ton objectif de poids sont cohérents et raisonnable.
    Je dirais que le point « négatif » c’est de constater que d’une manière ou d’une autre nous sommes quasiment toujours conditionnés à viser une forme de perfection que ce soit dans notre apparence physique ou dans d’autres domaines. Je ne te jette pas la pierre hein, mais tu es une jeune femme superbe et pourtant tu ne t’acceptes pas au-dessus d’un certain poids que tu as fixé de manière très arbitraire, c’est dommage.
    Mais c’est là tout le problème, s’accepter, prendre confiance en soi, savoir apprécier son corps et le chouchouter 🙂
    Belle continuation à toi Betty!

    1. Betty dit :

      Merci ! Et non tkt je lis tous les commentaire, ils sont trop précieux et viennent du coeur! Et oui tu as tout resumé !
      J’ai essayé de me detacher au maximum de ce poids fixé arbitrairement justement en évitant de me peser. Je me base sur des estimations. Idealement…

      Apres je vais bien entendu ressortir ma balance à un moment et elle me servira de garde fou ! J’avance, on va voir comment ! Merci pour ton soutien en tout cas <3

  43. Marine dit :

    Mais Betty je t´aime putain !!!! Désolée du manque de formalisme mais tu viens de résumer ma vie (oui bon ok sans les shootings toussa toussa)

    Du coup merci pour ce post des plus inspirants, je me sens un peu moins perchée !
    Je suis très heureuse de te retrouver sur ton nouveau blog !

    XX, Marine

    1. Betty dit :

      hahaha ! Merci! <3

      Love you (du coup moi aussi ) ^^

  44. Steph dit :

    Apres 10 ans à te lire, ce renouveau fait plaisir à lire ! Je te souhaite bon courage pour tout et te soutiens à fond ! Par contre je pense vraiment que le sport est salvateur pour le corps et l’esprit. Simplement comme tout, il ne doit pas se faire dans l’exces (le culte du corps et le culte de soi, à quoi bon ?)
    Au plaisir de continuer à te lire !

    1. Betty dit :

      10ans !!! 😀
      Et oui c’est pour ca que je ne veux pas trop m’avancer sur le sport. Je n’y connais pas grand chose et quand je vois le bien que ça fait autour de moi, c’est surement pour une raison. A suivre ! Mercii

  45. Juliette dit :

    Betty bravo pour toutes ces confidences. C’est la première que je te parle, je t’ai tjrs trouvé sublime…avec un goût artistique parfait en prime. Très concernée aussi par le poids, lié à de gros problèmes de santé, je comprends. Et apprécie tes conseils ou en tous cas ce qui marche pour toi. Le sport m’aide pas non plus c’est fou. Manger de tout non plus. Ne pas tout acheter. Quand c’est dans le placard ou près de l’assiette oui c’est impossible. Bref ! Écouter son corps, ne pas culpabiliser et ne pas se sentir frustrée c’est lequilibre à trouver. Courage…mais tu es déjà merveilleuse.

    1. Betty dit :

      Merci <3 <3 Je te souhaite aussi de trouver ton equilibre et j'espere que ca va mieux du coup !

  46. Tissier-Verse Eva dit :

    Merci pour ta réponse Betty, je t’encourage à prendre soin de toi, vraiment! Tu es une source d’inspiration pour beaucoup de personnes et une jeune femme pleine de potentielle et qui plus est jolie, drôle et qui écrit avec beaucoup de recul et d’intelligence. J’ai pris du temps à m’accepter (TCA sévères) et je n’en suis pas encore sortie mais j’ai mis en place quelques principes et activités qui m’aident à avancer: le yoga <3, les bonnes discussions entre amis, un massage thaïe habillé de temps à autre, de la bonne cuisine maison, aucun aliment tabou et plus de balance (seulement une fois par mois chez le médecin).
    Continue comme ça et chouchoute ce corps!

  47. Lisa dit :

    Betty…. ce post me chamboule légèrement et je voudrais le commenter de manière détaillée (tu m’excuseras). Je suis ton blog depuis presque le tout début et personnellement je t’ai toujours vraiment trouvé belle et je pense que je t’admirais tellement que je n’ai jamais remarqué tes prises ou pertes de poids (ou comme tu dis tu le cachais le plus possible). Je comprends aussi le sentiment auquel tu as du faire face… ton job étant de mettre en scène ton corps, le moindre changement dans ton corps semble automatiquement compromettre ton boulot. Pour une raison que j’ignore un peu (je devrais ptet lire le bouquin que tu conseilles), peut etre une raison hormonale, j’ai pris pas mal de poid assez rapidement (1,5 tailles voire 2)…. je ne travaille pas dans la mode et dans le milieu où je travaille mon image n’est certainement pas la plus importante et pourtant je me mets dans des états pas possibles et je n’arrive pas du tout à m’y faire (voir des anciennes photos me fait pleurer, voire des gens maigres manger des burgers me fait rager). Bref. Je comprends aussi que tu sois passée par toutes les solutions que tu énumères et tu es très forte pour t’être sortie de certaines de ses options (et je comprends tellement pour le sport….)!! Pour ma part j’ai changé certaines choses (un peu comme toi) je mets des trucs larges et qui ne me serrent pas (et j’ai acheté … temporairement… un maillot une piece noire et mis mes 2 pièces au placard), j’ai jetté tous les trucs que je gardais pour quand j’arriverais à reprendre mon poids normal et je me suis désabonnée de tous les comptes instagram qui me faisaient me sentir mal (adieu fit girls and co) et j’ai commencé a suivre plein de manequins plus size (surtout manequins de maillot de bain pour m’exposer à la vue de corps différents et beaux). je relis mon commentaire et je ne sais plus ou j’en étais… en bref, je pense que tes démarches récentes sont bonnes et j’espere qu’elles vont refaire fleurir ta carrière à fond car tu es une OG bloggeuse mode et tu mérites d’avoir des beaux shootings dans lesquels tu te sens bien. 🙂 bon courage et merci de partager ca avec nous. Bises

    1. Betty dit :

      Hahah ! merci du fond du coeur ! et oui c’est dur de trainer sur insta, moi je continue de follow les comptes qui me font me sentir mal mais en meme temps me motivent! Bisous

  48. Fuatsine dit :

    Coucou Betty,

    j’ai lu ton article tout à l’heure sur le yoyo et c’est trop marrant (bon ok tout est relatif hein haha) mais en fait, je te suis depuis le début quasiment, et ce qui est fou c’est qu’en fait quand en 2012 tu atteints ton poids le plus bas, moi je me disais pas « oh elle est trop belle maintenant ou quoi » ! (Je précise que t’es un peu mon idéal de beauté hein) mais en fait à ce moment là je me disais pas ça (même si je te trouvais quand même trop belle). En fait, je t’avoue que j’Étais plutôt inquiète en fait car je te trouvais super fine, voire maigre (et je le dis pas comme une insulte ou quoi, je répète que dans tous les poids que tu As pù nous montrer, je t’ai trouvé magnifique) mais fin bref en fait j’étais juste inquiète de savoir si tu ńavais pas un problème avec la nourriture ou quoi.
    En fait, je te dis ça pour te montrer que tu vois finalement la perception extérieure peut être tout à fait différente puisque toi au final tu préférais être dans ce poids là voire moins à cette période là de t’as vue.

    Bref, dans tous les cas tu restes mon modèle de beauté depuis la fin du collège, et je pense aussi que l’important c’est de se sentir bien dans son corps, même si ça peut parfois être plus facile à dire qu’à ressentir. Il faut apprendre à s´aimer pour accepter son corps afin d’eviter Le yoyo !

    Fin bon tout ça ćest mon ressenti, et tu en fais ce que Tu veux, mais c’est dit avec la plus grande bienveillance de ma part. Il ne s´agit pas là de dénoncer quoi que ce soit. D’ailleurs, je ne me suis absolument jamais permis de critiquer ton poids dans un sens comme dans l’autre attention. J’espere Avoir bien été claire là-dessus. Je n’en me serais jamais permise de dire que je t’en trouve trop ceci où trop cela (de toute façon je n’en le penserais même pas). Je n’aime pas qu’on juge les’ autres.

    Je suis désolée de ce pavée mais j’ai tellement peur d’être mal comprise dans mon message que je préfère essayer d’être le plus’ clair possible. Pour moi, de 2008 (date à laquelle j’ai commencé à te suivre je pense à peut près) à aujourd’hui, tu restes mon idéal beauté des pieds’ à la tête ahah je me rend compte que ce que je dis peut paraître bizarre alors je vais m’arreter Là 😂

    Haha
    Pleins de bonnes ondes ✨

    1. Betty dit :

      Merci ! Non tkt je comprends parfaitement ! Et je comprends aussi que les gens s’inquietent et/ou aient un avis sur le poids d’une personne. Je suis la premiere à en avoir un !

      Bisous

  49. Fuatsine dit :

    Holala, je me rend compte que mon’ message n’a aucun sens….. juste un autre pour te remercier pour ta sincérité’ 💝💝💝

  50. Marion dit :

    Un immense MERCI Betty d’écrire tout haut ce que beaucoup d’entre-nous vivent tout bas, sans vendre du rêve mais simplement en pointant du doigt une réalité difficile. Malgré toutes ces difficultés, tu as continué ton travail, tu as persévéré et tu es en bonne voix de sortir de ce cercle malsain de régimes plus farfelus les uns que les autres (qui doivent d’ailleurs être terriblement tentant de suivre lorsque ça marche sur les copines blogueuses). Merci de ta sincérité touchante, je ne peux que t’encourager à 1000% dans ton choix qui me semble humainement correct et respectueux vis-à-vis de ta propre personne (qui parait evident mais que pas tant que ça lorsqu’on entend le malheureux traitement que certains s’infligent)…Nous vivons dans une contradiction constante, dans une société criant l’acceptation de soi tout en prônant la minceur absolument partout, et s’y retrouvé semble souvent un vrai challenge de vie…et à te lire, tu parais confiante dans ton choix, ce qui fait extrêmement plaisir…
    Tout le bonheur du monde pour la suite, mille et un bisous.

    1. Betty dit :

      Merci !! Quel soulagement d’avoir été comprise <3

      Bisou xxxx

  51. Lolav dit :

    Hello Betty,

    J’ai vraiment besoin de laisser un commentaire à ce poste, car il est important, franc, sans filtres, mais aussi alarmant. Je parle en connaissance de cause, même taille que toi, j’ai atteint les 41 kg en très peu de temps. Diagnostic : eating disorder. Des années pour s’en remettre. Ton parcours est compliqué, et les 900 kcal et la phase de boulimie, à ne pas à prendre à la légère (en te lisant, on sait que tu sais, mais les commentaires en dessous ont tendance à vulgariser ces mécanismes qui sont dangereux, les filles prenez soin de vous). J’imagine que tu ne mentionnes pas des détails qui vont avec le yoyo : des cheveux de merde, avoir froid, l’isolation sociale, des mood swings, etc.
    Merci d’être honnête et de briser les mythes. Maintenant j’ai plein de chose sà te dire et conseiller !
    1) Le physique, c’est une chose – si tu te stabilises aujourd’hui : top. Mais en lisant ton article il y a toute une partie psycho qu’il faut aussi nourrir et reconstruire.
    2) Ton article crie  » DIET CULTURE », cette société dans laquelle on vit, qui nous assassine (surtout nous les meufs hein, on va pas se mentir!!!!). Tout le monde normalise que cela ENVAHISSE nos discussions. On ne parle que de ça, gluten free, keto diet, vegan (moi aussi) et j’en passe. Si on remarque dans un bureau, toutes les meufs vont parler de leur lunch, « ah mais hier j’ai mangé raclette du coup vraiment cure de jus et j’arrête de manger », ou  » ah si j’ai mangé ça, j’irai au sport après », cette culpabilisation incessante etc.
    Notre corps est une machine immense qui reprend TOUJOURS ses droits. Le corps n’a pas d’orgueil, il s’en fout du petit ventre, de la robe taille 34, il veut juste survivre. Donc quand on est dans la restriction, aussi longtemps que ça dure, le yoyo reviendra car le corps fera tout, tout, tout pour récupérer ce que le cerveau a considéré comme privation. C’est un simple système de survie. Ce qui explique une phase de boulimie après une phase de privation, qui arrivera toujours. Ce qui explique aussi qu’après un poids très léger – quand nous reprenons du poids, nous stockons essentiellement dans le ventre (ah oui c’est chiant) car le corps s’effraie et cherche à tout prix de protéger la partie du corps qui contient nos organes vitaux avec le gras qu’il réussit à trouver malgré nos restrictions.
    Bref, la diet culture, elle est partout. Elle est dans les commentaires insta. Dans les petits regards d’un pote ou d’un membre de la famille quand on se ressert à table. Dans les magazines. Etc etc etc. Et surtout dans notre tête.
    Je te conseille, très vivement d’écouter les podcasts Food Psych, de lire le blog de Tabitha Farrar et ses podcasts ou l’instagram de @DamnTheDiets. Un vrai wake up call.

    J’ai moi aussi grandi en lisant ton blog, et j’ai beaucoup d’affection pour toi, alors j’espère que t’auras la force de lire mon gros pavé.

    Aussi, merci pour le tips sur « Le Mythe Végétarien », végétarienne depuis des années et vegan depuis quelques années aussi, en m’intéressant justement à l’aspect psycho exposé au dessus, j’ai commencé à remettre en question tout ça (bizarrement, de nombreux anciennes personnes ayant eu des troubles du comportement alimentaire se réfugient dans un de ces « modes de vie » pour finalement dissimuler une autre façon de controler leur alimentation mais de facon « socialement acceptable »… alots que c’est juste une autre façon d’avoir peur de la bouffe) et je vais regarder ce livre.

    J’adorerais que tu écrives un article sur ce parcours là d’ailleurs (végé, arreter végé etc) ça m’interesse beaucoup.

    lots of love
    xxx

    1. Betty dit :

      Oui, une obsession de la nourriture, elle est partout ! Tu as completement raison ! Je vais aller ecouter les podcast dont tu parles ! merci !
      Pour le vegetarisme, j’en parle un peu ici sur le blog de ma soeur https://mythevegetarien.wordpress.com/2016/12/06/les-roles-se-sont-inverses-les-gens-qui-me-reprochaient-detre-vegetarienne-le-sont-maintenant/ ( On a été végé toutes les deux en meme temps pdt 20ans, même parcours )

      Love xxx

  52. Marya dit :

    Hello Betty,

    Alors moi je ne commente jamais. Mais là je me suis parfaitement reconnue dans ce que tu as écrit.
    Le yoyo, ça me connaît. Le fait de refuser de s’accepter avec le poids en plus, oui clairement. Il y a de très belles femmes en surpoids et tant mieux si elles sont bien dans leur corps. Sauf que moi j’ai pris 30 kg progressivement à partir de mes 19 ans (j’en ai presque 30 aujourd’hui) donc je n’ai pas toujours été grosse, il était par conséquent hors de question pour moi de l’accepter.
    Et comme tout le monde, j’ai un peu tout essayé. Et ce que j’ai compris, c’est qu’il n’y a pas de recette miracle. D’ailleurs c’est bien à cause de tous ces soi-disant remèdes miracles que j’ai fini par prendre autant de poids.
    La perte de poids et surtout son MAINTIEN se font sur le long terme. Perdre 10kg en un mois c’est certainement possible, mais sûrement pas tenable. On en reprend 20 à tous les coups …
    Donc je vais te dire ce qui marche aujourd’hui pour moi : j’ai rejoint le programme Stronger U. C’est une team de coachs aux US. On paye un abonnement pour 3, 6 ou 12 mois et on a un coach assigné 24/7. Ce coach est là pour répondre à toutes nos questions (je suis au restau je ne sais pas quoi commander HELP! –> screenshot whatsapp du menu) pour nous motiver, mais surtout pour calculer de manière hebdomadaire nos macros. Parce que donner comme certains nutritionnistes un « meal plan » peut marcher à court et moyen terme, mais à un moment on en a forcement un peu marre de toujours manger la même chose. Eux refusent cette politique parce qu’ils veulent « t’apprendre à pêcher et non pas te donner du poisson ». Le but c’est de lâcher le programme à terme, et de devenir autonome.
    Alors oui, moi aussi j’avais aucune envie de peser les aliments et de tracker glucides, lipides et protéines. Mais le but n’est pas de le faire à vie. L’objectif est de le faire pendant le temps de la perte de poids pour perdre de manière optimale et maintenir le tout à long terme. Et surtout pour apprendre après à manger correctement de manière intuitive et COMPRENDRE ce qu’on mange. J’ai d’ailleurs été surprise à plus reprises des composants de certains aliments soi-disant sains.
    Et franchement, moi qui suis fan de junk food, très bonne vivante, j’ai réalisé que ça a complètement modifié ma relation à la nourriture (très émotionnelle en plus, en mode je suis mal je défonce une pizza, je suis énervée je descends une tablette entière de chocolat…etc). Je peux manger CE QUE JE VEUX tant que ça rentre dans mon quota quotidien. Ils nous encouragent d’ailleurs à manger des aliments dits « sains » (protéines, féculents, légumes, bons gras) 80% du temps, et s’autoriser des plaisirs les 20% restants. Et je mets bien des guillemets parce qu’il faut arrêter de parler de cheat meal, de manger clean ou d’aliments sains ou malsains. Diaboliser certains aliments ne fait qu’augmenter la frustration et favorise les rechutes.
    Résultat : aujourd’hui je ne culpabilise plus de manger de bonnes pâtes bolo, du chocolat tous les soirs après le dîner et j’en passe. Je me rends compte que mon addiction au sucre a clairement baissé, et manger trop gras trop souvent m’est impossible.
    Tu peux aller voir leur site et contacter directement par mail le fondateur Mike, et lui poser toutes les questions possibles et imaginables. Il est super réactif et bienveillant. En plus il y a un groupe Facebook de soutien où tout le monde pose ses questions, partage son expérience, et surtout avec une bienveillance sans pareil.
    Désolée c’était un peu long, mais je me suis dit que ça valait le coup de partager mon expérience, si ça peut aider.
    Bon courage 🙂

    1. Betty dit :

      Merci bcp ! Super temoignage, bravo ! Je vais aller zieuter ! bravo <3

  53. Rada dit :

    Merci Betty pour ton post. C’est tellement agréable de te retrouver dans ce blog, et de lire tes mots. J’ai 22 ans donc j’ai un peu grandit avec ton blog il y a 7 ans.
    C’est fou de voir qu’en effet les filles entre elles peuvent parfois être de vraies chippies, comme tu dis. J’en fait l’expérience par des « proches » avec 43 kg pour 1m60. Mais mon cas est différent car mon poids ne m’importe pas, il reflète juste un état d’esprit. Et j’ai encore du mal à devenir plus chubby, ce que moi j’aimerais vraiment pour pouvoir fondre dans la masse je pense (et aussi parce que mon médecin le conseille).
    Donc ce petit post pour te dire que tu es magnifique telle que tu es. Et bon courage pour la suite. Et merci.

    1. Betty dit :

      merci Rada <3 J'espere que tu vas reussir a trouver ton poids d'equilibre ( comme on dit) <3

  54. Emilie dit :

    Quel bonheur de te retrouver Betty… Tu as tellement manqué dans le milieu de la blogosphère et de la mode ! Je me retrouve beaucoup dans ton article… Vraiment. Et prends bonne note de tous ces conseils et ta bienveillance. Une question cela dit : pour l’arrêt de la pilule. J’aimerai également la stopper mais du coup tu as opté pour quel mode de contraception ? Merci par avance pour ton retour. J’espère en tout cas que tu es de retour pour de bon ^^
    A très vite !

    1. Betty dit :

      Je n’ai pas de contraception, j’avais envie de me faire poser un sterilet en cuivre l’année derniere, apparement le seul sans hormones, et en final pas encore, je repousse. Mais je pense que je vais me diriger vers ça. Bisou

  55. Tu ne peux pas savoir à quel point ça me fait plaisir de te retrouver, sur ton nouveau blog, comme à ses débuts *big hug* ! Celui qui m’a inspirée et m’a fait créer le mien aussi que je tiens plus ou moins minutieusement depuis toutes ces années.

    J’aime la nouvelle Betty qui se dévoile un peu plus, mais cela me chagrine de savoir l’enfer par lequel tu es passée, sans pouvoir le dire, avec la pression du milieu de la mode et de la blogosphère (d’ailleurs, ce mot existe-t-il encore?) Je te trouve bien courageuse de nous raconter tout ça, il plus que est temps de remettre les pendules à l’heure, et de dire que la vie de blogueuse, c’est pas toujours rose (macaron of course ^^)

    Sérieusement, je suis triste que cette grosse machine un peu schizophrène qu’est la mode -et pourtant moi aussi je l’aime- broie des chics filles comme toi pour satisfaire son envie du moment. Je comprends à quel point cela peut déboussoler une personne et les séquelles qui peuvent en découler. Sur un plan beaucoup plus modeste, je suis passée par là, moi aussi.

    En tout cas, je te souhaite un bon nouveau départ, qui m’a l’air plutôt bien parti avec toute cette franchise et cette honnêteté. De plus, tu as une belle plume, alors autant l’utiliser ! Mais surtout, si je puis me permettre un petit conseil (mais je crois que ça tu le sais déjà) n’écoute que toi, juste toi. Si tu n’as plus envie de t’épancher sur tes problèmes ou autre, ne le fais pas parce que tu te sens obligée de le faire. Au contraire, si c’est libérateur pour toi et que tu penses que ça peut aider d’autres personnes, alors fais-le. Mais surtout, vis ta vie à toi pour toi, et pas pour tes lecteurs. S’ils t’aiment, ils comprendront.

    Mwaaah quel speech ! Il fallait que ça sorte il faut croire !

    Sur ce, gros bisous ma Betty, qui a contribué à être celle que je suis aujourd’hui et je te souhaite plein de belles choses pour l’avenir.

    1. Betty dit :

      Merci Jessica ^^ Ton message, je fonds <3 ! J'ai vu tu continu ton blog ! "La blogo" hihi, la blogroll, netvibes… Wooow Mais si je me trompe pas, on est amies sur FB, ton chien est trop mignon d'ailleurs <3

  56. Typhaine dit :

    Comme toutes les filles qui scrutent Instagram et comme toi tu t’es fais une idée du corps idéal, j’avais effectivement remarqué que parfois tu reprenais du poids et c’est pour cela que je t’appréciais encore plus. Tu étais une source d’inspiration car tu étais influente, tu avais du style et ça t’allait bien ! Alors je n’avais plus peur d’avoir moi aussi les jambes un peu plus épaisses que la plupart des « fitness-model girl » d’instagram. Donc saches qu’en étant ce que tu es, tu inspires encore plus de filles, et tu devrais être fière de ça ! Sois toi, sois forte, et hâte de suivre la suite !

    1. Betty dit :

      Merci !!! Je savais pas que mes jambes en poteaux pouvaient faire autant de bien <3 Merci pour ton soutien ca me touche !

  57. Asquin dit :

    Merci enfiiiiiiin ! Sans langue de bois avec Un vrai sujet de société : dictat féminin omniprésent avec souvent trop peu de réponses ou constat fédérateur. Ça me fait marrer quand autours d’un dîner entre nanas donnant suite a une discution concernant ce type de sujets (mal bouffe, prise de poid, boulimie…), les langues ne se délient pas. On reste évasive ou complètement interloqué alors que nous vivons sensiblement la même chose. Il faut du courage, de l’intelligence et pas mal de culot pour en faire part aussi librement que toi. Bravo Betty ! Les filles prennez en de la graine 💪🏼

    1. Betty dit :

      Ca fait du bien, quand les langues se delient ! Soulagement d’abord et motivation apres ! Ne pas être seule ouf! Mercii

  58. Vanessa dit :

    Les filles et leur poids un combat de tous les jours face aux diktats de la mode et de ce que l’on voit sur les réseaux sociaux…
    J’affronte mon image depuis tellement d’années, je pense avoir trouver mon équilibre avec le sport mais les gens autour de moi semblent le voir différemment… et avoir peur pour moi.

    Merci pour cet article vérité en tout cas, et bon retour sur ton blog !
    xx
    Vanessa

    1. Betty dit :

      Arf, difficile toujours l’avis de l’entourage … Et dur de faire la part des choses entre objectivité de l’entourage ou parfois une pointe de jalousie ? EN tout cas, courage koikil ! Bisous

  59. Valentine dit :

    Le livre « Le mythe végétarien » est truffé de mensonges et a été subventionné par les lobby de l’an viande. C’est bien dommage de recommander ça à tous tes lecteurs car l’industrie animale est un des plus gros fléau de notre société. On se fait manipuler d’une façon assez effrayante.
    Sinon ton article est très intéressant et honnête.
    J’imagine qu’avoir écrit tout ça va t’aider à te sentir plus en paix.
    Bisous

    1. Betty dit :

      Merci <3 Pour le mythe Vegetarien, de quels mensonges tu parles ? Je pense pas qu'il ait été subventionné par le lobby de la viande, car elle dénonce au contraire l'elevage intensif et industrielle ( qui est une ignominie, ca il faut le reconnaitre … )

      Bisous

  60. Sasi dit :

    Enfin un témoignage qui va à l’encontre du courant actuel dans lequel il est de bon ton de s’accepter avec ses bourrelets avec la pression du « si tu ne t’acceptes pas, c’est que tu suis les diktats de la société et de la mode blah blah blah….! »

    Chaque fois que j’ai été en surpoids, j’ai détesté. Ne plus me sentir fluette, ne pas pouvoir porter ce que j’aime, les filles minces que je croisais, l’impression de ne plus pouvoir être élégante, mon reflet dans le miroir. Les diktats de la mode n’avaient rien à y voir, c’était bien mon image avec laquelle je ne pouvais pas me concilier, qui ne répondais pas à -mes- critères. Une fille mince, c’est quoi qu’on en dise, une silhouette plus harmonieuse. Et plus je voyais des articles sur des femmes fières de leur bourrelets ou de leur obésité (et là, c’était pour moi de l’inconscience sachant que l’obésité tue), moins j’aimais mon corps. Ces exemples qui se voulaient inspirants ne faisaient que me convaincre qu’il était temps que je fasse quelque chose.

    Après quelques années de chubbyisme (je n’ai jamais été obèse) et un bon gros 15 kg de trop, je me suis reprise en main et je me suis débarrassée de ce surpoids. J’oscille entre 43 et 44 kg pour 1m55 maintenant. J’ai trouvé une méthode qui pour moi a fonctionné, me permet des épisodes où je peux me faire plaisir comme j’aime et magasiner est de nouveau un plaisir 🙂 Sauf que maintenant, je ne me laisse plus aller. Le truc c’est qu’un régime, c’est à vie. Dès qu’on l’arrête, on reprend du poids, beaucoup de poids… Je n’ai donc repris aucune de mes mauvaises habitudes et tout va bien. Ma santé s’est aussi beaucoup améliorée. Taux de cholestérol enfin normal, plus d’essoufflements, plus de douleurs aux articulations, plus de crampes. Alimentation très pauvre en glucides, plus de sucreries du tout (sauf très exceptionnellement) mais je n’ai rien supprimé d’autre.

    Et le Mythe Végétarien, je l’ai lu aussi, c’est une excellent livre qui m’a dissuadée de me mettre au régime vegan pour perdre du poids (je n’aurais pas tenu, j’aime trop la viande et le fromage, de toute manière).

    Bon courage pour la suite !

    1. Betty dit :

      Merci pour ton témoignage ! Et oui, moi je refuse de m’y faire, les fringues c’est beau selon moi sur un corps mince ( SELON MOI !)
      Je crois que je refuse tout simplement d’entendre la verité : c’est A VIE qu’il faut faire attention, c’est aussi simple que ca !
      Bon courage et bisous

  61. eloise dit :

    Betty,
    Je te suis depuis l’âge de mes 14 ans, soit depuis 8 ans et juste MERCI. Tu es inspirante, vrai, belle et courageuse ! Merci pour ce nouveau blog et pour cet article simple et sans tabous. Nous avons tous nos périodes et il faut dire que malgré la société qui évolue et qui prône « l’acceptation de soi » il y a encore énormément de diktats et plein de likes sur les meufs hyper fit d’instagram.
    Donc juste merci ! Je vais regarder pour acheter ce bouquin ! 🙂 et au fait : TU N’ES PAS GROSSE, tu es belle !
    reste inspirante et avec des pièces osées, c’est pour ça qu’on t’aime et quon te suit : un style pointue pour une femme accessible, simple quon a vu grandir et évoluer !

  62. Quel article. Effectivement s’accepter ce n’est pas toujours facile.
    L’effet Yoyo, c’est vraiment un calvaire, j’ai commencé au collège et j’ai du attendre mes 22 ans (j’en ai 23…) pour me stabiliser vraiment, en espérant que ça ne recommence pas.
    Franchement, je n’arrive pas à comprendre comment des gens peuvent t’envoyer ce genre de messages.
    J’ai beaucoup apprécier ton article, tu es très franche, honnête, sans vouloir tomber dans le mélo, et en plus tu donnes des petits conseils qui me semblent pas mal. Je pense que je vais acheter ce livre.
    En tout cas je suis trop contente que tu sois de retour sur le blog!
    Bises!

    Justine

    1. Betty dit :

      Merci ! C’est la vie les messages désobligeants, ils existent faut faire avec !

      Bisous

  63. B dit :

    Bonjour.

    Je trouve votre honnêteté et la distance que vous tâchez de prendre sur votre parcours vraiment positives. Une chose que vous évoquez vraiment très brièvement – je sais que vous vous êtes déjà exprimée sur ce sujet – continue de me gêner, à savoir ce livre évoquant un « mythe » végétarien. Je sais que certains choix alimentaires, éthiques, sont difficiles à vivre au quotidien lorsque l’on décide d’être végétarien·ne, végétalien·ne, a fortiori quand on souffre de troubles alimentaires. En revanche, parler d’un « mythe » végétarien et continuer de se réclamer de l’amour et du respect des animaux sans remettre en question la consommation des produits qui en sont issus me semble problématique. J’ai l’impression que les personnes en mauvaise santé avec un régime végéta*ien le sont parce qu’elles ne veillent pas à équilibrer leur alimentation (je ne jette évidemment pas la pierre, c’est hyper-dur, et on se rabat par praticité, habitude et frustration sur les glucides). C’est vraiment un aspect que je trouve un peu dommage dans vos choix, parce qu’il ne me semble pas du tout incompatible avec le mieux-être, une meilleure santé mentale, une bonne santé, au contraire 🙂
    Ceci étant, je ne peux que saluer votre honnêteté et vous souhaite de prendre soin de vous.

    1. Betty dit :

      Je pense que c’est utopique de croire a un monde sans souffrance, il n’y a pas de vie sans mort, etre vegetarien / lien c’est juste repousser le probleme ailleurs et fermer les yeux. Je me trouve courageuse dans ma decision de remanger de la viande, je sais que vous ne pouvez pas comprendre mon cheminement de penser. Je sais qu’on en peut pas se comprendre car j’ai été celle que vous etes et j’ai beaucoup d’affection pour les personnes vege.

  64. Clarisse dit :

    Merci beaucoup pour cet article Betty ! Il fait vraiment du bien. J’ai presque exactement le même parcours que toi au niveau du poids donc je me retrouve vraiment dans ce que tu dis. J’ai toujours été plutôt mince même si pour moi j’étais un peu trop dodu, et arrivée en terminale, après avoir pris un peu de poids, je me suis mise à vouloir maigrir absolument en associant le sport ultra intensif et un régime beaucoup trop strict. Résultat: 45 kg, que j’ai stabilisé le temps d’un été (mon but ultime), puis la descente aux enfers… entrée en fac de droit et tout le stress qui va avec (déjà que même sans ça je suis super angoissée et stressée de base), arrêt net du sport et crises de boulimie/hyperphagie à répétition… Voir son corps prendre 15 kg en quelques mois ça fait mal… C’est fou comme ça change notre personnalité, sociabilité, assurance… rien que le fait de ne plus pouvoir mettre les habits qu’on aime comme tu l’as dit c’est vraiment dur… Ça fait maintenant 3 ans environ et même si par certains aspects ça va un peu mieux, je me demande si un jour je guérirai vraiment et retrouverai un corps qui me plait, sans faire le yoyo et en ayant un rapport sain à la nourriture. Ce qui est compliqué quand on connait les calories de chaque aliment par coeur… J’ai commandé le livre que tu as conseillé, j’espère qu’il m’aidera, même si je pense que concernant les TCA ça va plus loin que ça et qu’un accompagnement psychologique est nécessaire, mais c’est dur de sauter le pas et de faire la démarche. En tout cas ton témoignage m’a vraiment touché, ça fait du bien de voir qu’on n’est pas seule à vivre ça. J’espère que tu trouveras ton équilibre mais je n’en doute pas, tu as l’air bien partie.
    Bon courage et gros bisous ! <3

    1. Betty dit :

      Bon courage a toi ! Bisous

  65. Solene dit :

    Hello Betty
    Whoaou, tellement chouette cet article! Je fais parti des personnes qui commencent à se lasser de voir toujours les mêmes photos et mises en scène de vie parfaite sur Instagram, alors un article comme celui, c’est génial!
    Ça fait également très plaisir de retrouver ton blog, surtout avec des textes.
    Peu importe le nombre de kilos qu’on pèse. C’est quand on est bien dans ses basket qu’on paraît resplendissante. Et si ça implique de perdre quelques petits kilo pour être bien dans sa peau, eh ba il faut foncer, sans en arriver à des méthodes drastiques évidemment 🙂 (Par ailleurs je ne connais pas grand monde qui réussirai à se contenter d’un croc dans un burger ahahah on est humaines)
    Hâte de lire les prochains articles.

  66. Haha oui le bon vieux temps, la blogosphère, des vrai commentaires sous un blog et de la franchise ça fait du bien ! Retournons à ce bon vieux temps avec toi en chef de file hihi !
    Oui on est friends sur Facebook, et si tu veux un jour on pourra faire un petit tour avec ma petite Miya et tes (2 si j’ai bien compris?) toutous d’amour !
    Love xoxo

  67. Lisa dit :

    Bonjour Betty,

    Ton article est vraiment bien, personnellement je me reconnais beaucoup dans ce que tu vis j’ai les mêmes chiffres que toi … je n’ai jamais été une fan de balance mais en ce moment ce qui est horrible c’est que je n’achète que des trucs large, Pour cacher un max sauf que ça ne me plait pas du tout, c’est informe, c’est pas joli, ca ne ressemble en rien à ce que j’aime ! Chaque repas est assez culpabilisant, dernièrement j’ai eu mon premier salaire (yay!) je me suis dit que j’allais m’acheter des fringues pour fêter ça … la recherche de jeans a été humiliante, complexante et en plus j’ai rien trouvé ! J’aime beaucoup l’idée que la mode deviens de plus en plus décomplexée et franchement Pour mes copines qui le sont je trouve ça tellement joli, Bien olus beau que lorsqu’on essaye de cacher. Pourtant Moi je n’y arrive pas Ca ne me ressemble pas ce n’est pas Moi, je me vois plutot comme quelqu’un de fin et assumer mes formes m’est impossible. Bref merci Pour cet article je me sens moins seule 🙂

  68. Emilie dit :

    Je te suis depuis 9 ans maintenant, je t’ai toujours trouvé inspirante et très belle, avec ou sans kilos de trop.
    Je suis parfaitement d’accord avec toi sur le diktat de la minceur, les magazines pondent des articles sur le fait qu’il faut assumer son corps et ses rondeurs alors qu’ils ne mettent quasiment que des photos de mannequins photoshopées.

    J’ai la chance d’avoir un métabolisme de dingue, je grossis peu, j’ai toujours été maigre et complexée par ça, il y a les insultes envers les personnes fortes mais ça marche aussi dans l’autre sens. « Sac d’os, squelettor… » et « tu ressembles à une juive dans les camps de concentration ». Tout aussi humiliant pour moi et blessant.
    Il y a des périodes où je prends du gras mal placé, hanches, ventre et cellulite fesses et cuisses. Et bien je me sens grosses dans ces moments là alors que je fais 1.70m pour 56kg environ actuellement.
    J’ai gardé quelques kilos après ma grossesse, (et j’en suis ravie) je faisais 47kg quand je suis tombée enceinte, tout le monde à cette époque me faisait des réflexions sur mon poids, « on dirait une anorexique… »et je voyais le regard des gens se fixer sur mes jambes qui étaient très maigres.
    Et bien actuellement, bien que contente de ne plus être aussi maigre, je complexe sur le petit bourrelet du ventre qui ressort par dessus le pantalon de même que les hanches et de la bonne cellulite installée et par moment, j’ai l’impression d’être grosse maintenant alors que non. En fait, j’aime également la minceur.

    C’est un cercle vicieux ces histoires de poids et les réseaux socios ou magazines nous renvoient toujours des images de corps parfait.

    Bref, ton article est vraiment sincère et peut faire comprendre à certaines (plus jeunes) que tout n’est pas parfait même du côté des influenceuses/bloggeuses et que l’image peut être trompeuse même chez des personnes qui ne sont pas des « stars ».

    J’espère que tu trouveras le bon compromis pour gérer ton poids sans tomber dans les excès d’un côté ou d’un autre, et je vais tenter de me procurer ce livre dont tu parles.

    Ravie de te retrouver plus présente sur les réseaux car ça me manquait de ne plus trop te voir.

    Ah,et en parlant de ça, voilà plusieurs années que je suis bloquée sur ton instagram, je n’ai jamais compris pourquoi, parce que je n’ai JAMAIS laissé de commentaires désobligeants ou autre, je me suis toujours dit qu’il y avait dû y avoir un erreur ou qu’en voulant bloquer quelqu’un, tu avais dû appuyer sur le mien.

    Si par hasard tu lis mon pavé jusqu’au bout, mon pseudo est emimaxvi.
    Voilà cette fois c’est tout ^^

    Bises

    1. Betty dit :

      Hello ! c’est horrible car les remarques  » dans l’autre sens » font tout aussi mal et je vois bien qu’elles sont rarement prises autant au serieux que celles pour les grosses. Alors courage ! Et merci pour ton message!

      Pour insta … je ne sais pas ce qu’il s’est passé! je vais voir ca !

      bisous

  69. Loui dit :

    Bonjour Betty,

    Ton témoignage est très intéressant. Je pense que beaucoup de filles se retrouvent là-dedans car ça arrive à beaucoup de monde. J’ai cru comprendre que tu étais avec le youtubeur Raptor qui fait un peu un « culte » de son corps. Enfin qui a l’air de promouvoir le corps idéal pour les hommes… Comment tu arrives à te retrouver face à tout ça? Est-ce que ça augmente ton malaise ? Moi aussi j’ai souffert de troubles alimentaires et je pense que quelqu’un qui fait autant de sport ne peut pas être stable mentalement, c’est une autre forme de trouble. Et je me sens toujours très mal à l’aise vis à vis de ce genre de personne qui juge du coup les autres assez facilement… Est-ce que ca ne va pas faire ressurgir tes vieux démons?

    1. Betty dit :

      Je parlais deja dans mon livre de mon mal etre ponderal ( quelle expression haha !) il y a 2ans quand j’etais celib. Pour être honnête, mon ancien copain me répetait que j’etais trop grosse et allait fouiller les poubelles pour verifier ce que j’avais manger en son absence. Un vrai tyran … Et pourtant c’etait une crevette, polie et inoffensive en public. Comme quoi les apparences sont trompeuses ! Et j’ai la chance d’avoir une personne qui m’aime profondement à mes cotés aujourdhui <3

  70. Alighieri dit :

    Hello Betty!
    Merci pour ton honnêteté, c’est cette fille cool sympa et vivante que l’on aime retrouver, loin de la jolie fille triste, mince voire maigre, quand tu etais avec Mathieu.
    Très cool de te retrouver, j’adore le design épuré et de ton blog. À bientôt
    Je t’embrasse
    Esthel

  71. Helo dit :

    Betty je te lis depuis toujours. Je te lisais quand je pesais 50 kilos, quand j’en pesais 115 et aujourd’hui, quelque part entre les deux. Et ça me rend triste de lire que toi aussi tu souffres de cette image que la société voudrait que tu aies.
    Je suis devenue grosse d’avoir voulu être maigre, d’avoir aimé sentir mes os et d’avoir eu la joie de m’habiller en 34.
    Je sais que tu feras ce qui te semble être bien mais si toutes les filles savaient qu’on finit souvent par perdre à ce petit jeu, peut être qu’on s’accepterait toutes.
    C’est notre corps qui décide de notre poids de forme, pas nous, surtout quand on l’a maltraité pendant des années.
    Je ne sais pas si tu le connais, mais je te conseille de lire ce qu’écrit le Dr Zermati a ce sujet.

    1. Betty dit :

      Je connais de nom, mais je l’ajoute a ma liste, jamais lu ! bisou

  72. fruh emilie dit :

    bravo Betty! ton article est très inspirant et merci! oui merci d’être sincère!
    Ton combat, je pense est celui de NOMBREUSE femme car oui, personne ne s’accepte vraiment avec des bourrelets! Arrêtons de nous mentir .En tout cas, il est aussi le mien.
    Après des années de yoyo et un enfant, mes 62 kg me font souffrir et l’approche de l’été et de ces maillots de bain me font frémir….Alors comme toi, je rééquilibre sans excès de diet.
    Notre société actuelle nous pousse à grossir mais nos médias nous poussent à la minceur et à la perfection, quelle contradiction.
    En tout cas, suis ton instinct et écoute ton corps et ton esprit. Ton poids idéal est le poids dans le quel tu te sens bien!
    Prends soin de toi
    Emilie

  73. Sarah Dima dit :

    merci infiniment pour cet article et pour tes précieux conseils !
    je me suis reconnue à 1000% ! je mesure 1m54 et pèse 70 kilos…. voilà…
    j’ai décidé d’être suivie par un médecin / nutritionniste car comme toi j’ai tout testé y compris le sport qui m’a bousillé mes articulations. je dois faire une série d’analyses… après on verra
    je crois que la pyschologie joue un grand rôle dans la prise de poids.

    en tout cas je suis trèèèès contente du retour de ton blog ! reste comme tu es car tu restes la number one des blogueuses / influenceuses, peu importe ton poids

    bises

    Sarah

  74. Teri dit :

    Merci pour ce post si intime.

  75. Jenn dit :

    J’ai eu le même genre de prise de poids que toi. Mon poids de forme étant entre 48 et 50 kg, quand j’ai commencé à travailler j’ai pris 10 kg. Pareil ça s’est fait dans la durée, en un an et demi deux ans environ, car je mangeais de plus grandes quantités, entrée plat dessert quasi tous les jours : le repas était le moment sympa et cool de la journée donc je me faisais (trop) plaisir. Au début j’ai trouvé ça sympa car sans être complexée j’ai toujours voulu avoir un peu plus de formes. Et puis quand ça a atteint des sommets ça n’a plus été joli du tout. Un max de cellulite, des bourrelets dans le dos, etc. ce n’était pas moi et sur la durée je pense que ça n’aurait pas été très bon. Effectivement je n’étais pas « grosse » non plus, mais ça ne m’allait pas. Et j’ai fini par ne plus me sentir très bien dans ma peau. En plus, histoire de voir à quoi je ressemblais à l’approche de l’été, j’ai eu la merveilleuse idée de me filmer marchant dans mon couloir en maillot de bain : OMG NO ^^

    Bref j’ai décidé d’arrêter de manger trop et d’atteindre à nouveau mon poids de forme. Eh bien ça a été trèèèès dur au début, car j’avais l’impression que mes efforts ne menaient à rien du tout. Des semaines à faire attention sans perdre un gramme c’est décourageant. Mais j’ai continué et pouf d’un coup je ne sais pas ce qu’il s’est passé dans mon corps mais j’ai commencé à perdre du poids, et ça ne s’est plus arrêté jusqu’à ce que je retrouve mes 50 kg. Mais ça a pris du temps, comme tu dis pour faire les choses bien il faut prendre son temps, pas le choix. Ça ne sert à rien de s’affamer, la seule chose à faire c’est de manger équilibré. Et ça ne m’empêche pas de manger des desserts de temps en temps, de prendre un verre de vin quand j’en ai envie, du fromage… en fait il faut juste ne pas abuser et ne pas le faire tout le temps. Si tu as une alimentation équilibrée par ailleurs ça marchera quand même, et heureusement ! Manger c’est un plaisir simple et essentiel ^^
    Je ne sais pas dans quelle mesure ce petit livre a joué un rôle mais il a en tout cas coïncidé avec le début de ma perte de poids : « Mon cahier brûle-graisse » de Marie-Laure André. Elle parle dès le début du principe des index glycémiques bas et c’est parfait pour être rassasié aux repas et perdre du poids. Le principe c’est de ne pas se préoccuper du nombre de calories mais de la qualité de l’alimentation.
    Ton livre a l’air top aussi, peut-être qu’il parle de ça !

    J’ai aussi tenté le sport, mais avant de me reprendre en main correctement d’un point de vue alimentation, et ça n’a servi à rien. En revanche vers la fin quand j’étais retombée à 52-53 kg j’ai commencé à faire beaucoup de marche car j’ai adopté un chien très sportif qui a besoin de beaucoup sortir, et ça m’a bien aidé à perdre le reste, car je stagnais un peu. En fait le sport si tu n’as pas une alimentation équilibrée à côté ça ne marche pas.

    En ce qui concerne ton apparence, j’avais effectivement vu ta prise de poids (probablement pas la dernière car je n’aurais jamais dit que tu faisais 68 kg) mais je t’ai toujours trouvée jolie et ça ne m’a pas empêchée d’adorer tes looks et de te suivre régulièrement 😉 Je ne sais pas ce qui passe par la tête des gens quand ils font une remarque sur le physique, c’est hyper déplacé et ça n’apporte rien… et je n’ose pas imaginer ce que ça doit être dans le milieu de la mode.

    Tu vas y arriver, ne te décourage pas, c’est un peu long à venir mais ensuite tu es récompensée ! Je suis déjà très contente que tu aies recommencé ton blog, alors maintenant j’ai hâte de revoir la Betty décomplexée, avec le style qu’elle aime, parce que sincèrement il n’ y a aucune autre blogueuse qui soit aussi originale, et accessible à la fois, et ça vaut de l’or 🙂

  76. Bob Schlinger dit :

    super site , merci pour ce beau service.

    https://ariadusts.tumblr.com/

  77. Dɑddy wins!? Тhe twins decⅼared.

  78. Miss MI dit :

    first of all, you’re not fat or chubby etc. and you were not also in the past, I’m really sorry that you gave credit to those comments, even if I understand you, when I was younger some mean people (women) on the internet, told me a lot of miserable things about my face,my body etc and this is why since then, I started to avoid in any way to put my face online, I had a sort of trauma I guess
    but anyway, think it’s important to tell the truth to the people about all these vegetarian\vegan\raw diets that became popular on socials and on the internet in general
    they could be dangerous if you’re not followed by a serious doctor

  79. Alex dit :

    Salut Betty,
    J’ai été dans le même cas que toi. Longtemps. J’ai réussi à perdre du poids (de façon saine et contrôlée, je précise…) avec quelques compromis et des efforts qui n’en paraissent plus aujourd’hui. Si tu souhaites en parler, je serais ravie d’échanger avec toi. Belle journée !

  80. Sandra dit :

    Tristement banal mais vu le milieu où tu évolues, ça a du bien te compliquer des choses. Merci pour ce partage honette et sans fard !
    J’ai commencé a (a peut prêt) accepter mes bourrelets quand j’ai découverts les souffrances que s’imposaient (quasi toutes) les filles minces : avoir envie d’une pizza et ne prendre qu’une demi part, prendre un croc de hamb quand elles en voudraient bien bien bien plus etc… 😉
    Triste vie ! Frustration 3x par jour assuré !
    Pour moi la limite c’est quand je commence a trouver que je ne ressemble a rien, quelque soit les vêtements que je choisis. SInon je fais du sport ( j’aime le concept Les mills, j’ai adoré le yoga également), il y en a de toutes sortes, forcement un qui convient a chacun. Ca sculpte, ça rend ferme, sexy et healthy (sans compter les avantages pour l’esprit : fierté, endorphine…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *