Le Blog de Betty

Outfits Tokyo Part I

13 avril 2018

Petit récapitulatif de mes dernières tenues Tokyoites. Le temps est parfait : printanier à souhait ! Une 20aine de degrés, du soleil, quelques nuages et toujours cette facilité à s’habiller comme on veut : Un vrai bonheur ! (Cliquez sur les vignettes pour les liens directs ) Bisous xx

 

Partager :
Commentaires (5)

Tokyo

8 avril 2018

Bien arrivée à Tokyo! J’y suis conviée par Yves Saint Laurent, j’ai un programme qui m’a l’air assez dingue pour les prochains jours à venir. J’en parlerai dans mes prochains post. En attendant, je commence tout doucement mon séjour, déjà first, me remettre de mon violent jetlag : Arrivée hier et réveillée aujourd’hui à 14h dans une autre dimension !

Hahah ! Le décalage horaire fait très mal dans ce sens ! J’ai eu un instant la mauvaise sensation d’avoir gâché une journée et finalement j’ai réussi à quand même faire plein de choses : Visiter le temple Meiji-jingū à Harajuku et faire un peu de shopping ! ( Des Nike AIR roses !)

On débute tout doucement ce séjour qui va durer une bonne semaine ! Pour mes reco du jour, je vous conseille l’hôtel Park Hyatt, si vous n’y dormez pas, venez absolument y prendre un verre ou diner ! La vue est incroyable ( au coucher du soleil et la nuit tombée = WOW !

Partager :
Commentaires (6)

Yoyo

30 mars 2018

Avant propos, car je sais qu’il est désormais difficile aujourd’hui de parler de son poids. Il ne faut blesser personne et la bonne volonté d’un simple récit peut rapidement déboucher sur un lynchage public.

J’annonce donc mes intentions : Je n’ai pas la volonté d’assumer mes bourrelets, mon gras, d’autres le font et c’est super. Je ne suis pas grosse médicalement parlant, mais parfois un peu chubby ( traduction dans le milieu dans lequel j’évolue, à savoir, la mode et être exposée au public  = Grosse baleine )

Je ne me suis jamais sentie aussi mal que grassouillette, j’ai eu beau tenter, c’est au delà de mes forces, je suis attirée par la minceur et la perfection parfois feinte  ( feinte oui, car j’en ai parfaitement conscience, j’utilise Facetune moi aussi, j’suis au courant HEIN ^^) .
Je n’arrive même pas à savoir si je suis à contre courant ( les magazines semblent clairement aller dans le sens inverse et l’acceptation de soi ) mais en même temps, pourquoi tout le monde achète Anaca3 ( avec le code Melanight33 ) et pourquoi une peau d’orange suscite des moqueries sur Instagram ? CQFD

Ca fait donc 10 ans que je galère avec mon poids !

Tout a commencé vers les débuts de mon blog ou j’étais objectivement mince : 53kg 1M65, c’est plutôt très correct ! Je mangeais hyper mal, que des glucides en gros, et j’ai commencé a grossir petit à petit, rien de bien méchant, juste j’étais un peu joufflue, 58kg bien mérités après 2 ans de nawak alimentaire.

A l’époque ce poids était pour moi un point de non retour, j’approchais des 60kg  je me suis cataloguée baleine à partir de ce jour ( Melisandre toute la vie il y aura écrit le mot grosse ! ) Au même moment, je recevais des commentaires pas très sympas de filles qui avaient l’oeil ( ce jour là aussi j’ai compris que les filles entre elles pouvaient parfois être de vraies chipies, sans pitié…)

J’ai eu un regain de rage de vaincre, Eye of the tiger, le seum des critiques m’a donné une force inouïe : J’ai perdu 15Kg en quelques mois, 900kcal par jour, j’ai atteints les 43kg ! ( Fin 2012  )

Alors perso, le chiffre fait un peu peur, mais je ne suis pas choquée par mon apparence de l’époque après coup. Mon visage par contre etait un peu triste, et je ne dois plus avoir beaucoup de poitrine, mais OK. Le problème c’est qu’à l’époque … je me trouvais grosse, je voulais descendre a 40kg …

Par chance, j’étais épuisée et mon corps a choisi de repartir dans l’autre sens sans me demander mon avis. J’ai repris du poids progressivement en yoyo et fin 2014 j’atteins 68kg ( à ce jour le poids max que j’ai jamais atteint.)

Et depuis bah … C’est la HESS comme on dit dans le Bouchonnois ! YOYO Boing boing boing.

+++

Pendant cette période, j’ai vécu des situations humiliantes : Des essayages pour des shootings ou je me sentais horriblement mal à l’aise, des shootings ou je ressemblais à un petit cochon de lait à quadruple menton, j’ai refusé des collaborations car elles comportaient des videos et que je ne voulais pas en faire.

J’en ai longtemps voulu aux gens d’être d’horribles monstres sans coeur avant de comprendre qu’ils m’accepteraient parfaitement tant que mon message était cohérent. Je ne pouvais pas être une fille cool et mince sur Instagram et être une fille complexée et renfermée sur un shooting.

Sur le blog et sur insta, mes yoyo ont relativement été bien camouflé, tout simplement car c’est facile de contrôler son image : J’ai très peu posté de photos quand j’allais mal,  de 2015 à debut 2017, pas vraiment au taquet sur les réseaux, comme vous avez pu le voir. Je portais aussi des tenues qui reflétaient moins ma personnalité, attirée plus facilement par des pièces larges et moins excentriques. Ca fiche un coup au moral de ne pas s’habiller comme on aime …

J’ai également appris à sourire pincé en aspirant les joues pour paraitre plus mince. Ce petit tic m’est resté et j’ai hâte de m’en débarrasser car je n’aime pas cette petite tête de moineau fragile qu’il me donne!

Bon et puis j’ai eu quand même le droit à deux remarques récurrentes plutôt « drôles » :

– Betty t’es sous cortisone ? Réponse = Non sale chipie j’ai juste pris 10kg
– Betty t’as refait tes seins !! Réponse = idem

Et sans grand mystère, lorsque j’étais dans mes périodes de yoyo bas, et bien je redevenais cool, ouverte et agréable, les shootings au top, les gens qui arrêtaient de me regarder du coin de l’oeil et une assurance qui me donnait des ailes …. ça s’appelle la confiance en soi !

J’ai la première partie de ma réponse.

La seconde, c’est donc …. comment faire pour perdre du poids et rester constante

J’ai TOUT testé, donc je vous annonce d’ores et déjà pour vous éviter de perdre du temps :

– Se faire vomir : Marche po ( ça fait gonfler les amygdales en plus d’avoir l’air idiote dans les toilettes ) et je grossissais quand même en plus !

– L’Huile de parafine : Marche po ( Carences graves, vous vide de vos nutriments et vous donne dans mon cas le Vitiligo )

– Les medocs ( Ali, Anaca3, XLS medical ) Fonctionnent pas sur moi. Je ne pense sur personne, sauf les stars de télé réalité.

– Les produits proteinés ( les barres, les poudres, les shakers …. ) = sérieusement c’est pas une vie de manger ça…. Impossible de tenir 2 jours

– Manger de tout mais en petite quantité ( alors j’ai ouïe dire que ça marchait pour certaines, pour ma part non. Pour la simple et bonne raison que je suis incapable de manger une demi part de pizza, un croc de burger ou une mini slice de fromage avec 15gr de pain. La pizza je la mange en entier, le burger j’en prends 2 et le fromage je le finis avec une baguette de pain.

– Le sport : Pour ma part le sport ne m’est d’aucune aide, ce n’est visiblement pas le cas pour tout le monde. Je ne suis pas contre le sport pour se galber et avoir de beaux abdos et de belles cuisses fermes. Psychologiquement aussi pour certaines, le sport est un pilier. Vaste sujet que je ne permettrais pas de remettre en cause. Pour ma part, j’ai décidé de faire sans pour l’instant, car le problème est plus profond que ça. J’envisage la muscu plus tard pour me dessiner un peu !

Maintenant deuxième partie, qu’est ce qui marche ?
J’ai plusieurs pistes solides.

Un livre qui a changé ma vie, c’est celui qui m’a fait stopper net la boulimie à l’époque =

Le livre de Julia Ross, Libérez vous de vos fringales ( The Diet Cure en VO)

Ce n’est pas un énième livre sur les régimes, mais un livre sur la chimie du cerveau et comment la rééquilibrer. Elle parle également de la flore intestinale souvent détruite par des médicaments ou des pilules contraceptives notamment, des problèmes hormonaux, des addictions (au sucre on commence à être au courant) et comment les soigner avec un cocktail de compléments alimentaires ( ceux en vente en parapharmacie )

Egalement pointée du doigt, la diabolisation du gras et la mode des produits allégés qui sont en grande partie responsable de nos dérèglements alimentaires. Mais je crois que ce dernier point a déjà été bien mis en avant ces dernières années.

Autre point interessant : Selon vos origines, ce qui est bon pour votre voisin nordique ou mexicain n’est pas forcement bon pour vous. Ou encore le lactose par exemple, mal assimilé par de nombreux asiatiques, les produits laitiers n’ayant jamais fait partie de leur régime alimentaire depuis la nuit des temps.

Voila comment les mots GABA, 5HTP, ZINC ou encore Omega3 font désormais partie de mon quotidien. Je ne peux que vous conseiller de le lire ou de vous renseigner solidement sur la chimie du cerveau. Trèèèès interessant.

Pour ma part, plus de pilule, je remange de la viande après 20ans de végétarisme ( autre sujet, autre livre si vous êtes intéressées Le Mythe Végetarien ) je mange des oeufs dont je ne retire pas les jaunes, j’utilise du beurre, des huiles. J’évite également l’alcool ( je commençais à avoir l’alcool mondain et à boire par ci par la régulièrement )

Je m’oblige a boire régulièrement de l’eau et également des infusions. Ca rend la peau belle en plus !

Je prépare des bouillons de poule ( une recette ici parmi tant d’autres  ) et je me fais une journée de temps en temps ou je ne bois que ça. Shoot de collagène et de plein de bons trucs, une recette miracle de mamie comme on en fait plus !

Ah oui et aussi : je ne fais pas rentrer le diable chez moi : Les bonbecs, les Papi Brossard ou les Danettes, je ne les achète pas, ils ne rentrent pas chez moi. Ca ne sert à rien de se torturer, franchement quand c’est sous les yeux, c’est quasi IMPOSSIBLE de ne pas craquer. Les craquages je les garde pour dehors, les moments festifs ( un diner avec mes amis, le full popcorn au cinéma, la crêpe au Nutella sur le marché de Noel, la glace Amorino un jour de canicule …. )

A ce stade de mon nouveau mode de vie, tout semble aller, ça va être un peu long car malheureusement je crois que ça prend du temps de bien faire les choses. J’évite de me peser donc je ne connais pas mon poids, je l’estime à une 60aine de kg. Idéalement je voudrais en perdre encore 10 pour arriver à une 50aine de kg.

Voila, fin de ce premier rdv YOYO!

 

Partager :
Commentaires (116)